Rue Gérard Philippe

Histoire de la rue Gérard Philippe, Paris XVIèmeCette rue, ouverte à l’emplacement du bastion 23 de l’enceinte de Paris créée à l’initiative d’Adolphe Thiers, a reçu, en 1974, le nom du grand comédien Gérard Philipe (1922-1959). Cannois d’origine, Gérard Philip de son vrai nom, déjà connu au théâtre pendant la guerre, a participé à libération de Paris avec les forces de la Résistance alors que son père était un collaborateur notoire. Après-guerre, cet acteur engagé a triomphé dans Caligula d’Albert Camus avant de rejoindre Jean Vilar au TNP. Au cinéma, après Fanfan la Tulipe, il a joué sous la direction de tous les grands metteurs en scène des années 50 tout en poursuivant sa carrière au théâtre et, notamment, au Festival d’Avignon dont ce fut le grand animateur. Parallèlement, il a enregistré de nombreux disques – on se souvient surtout du Petit Prince et de Pierre et le loup – qui, grâce à son talent de conteur et sa voix inimitable, sont, eux aussi, passés à la postérité. Après près de 50 films et 25 rôles au théâtre, Gérard Philipe a été emporté par un cancer du foie foudroyant au retour du tournage de La fièvre monte à El Paso de Luis Bunuel. A 37 ans, a ainsi disparu la “première idole des jeunes” et, sans aucun doute, le plus grand acteur que la France ait connu.