Place des Généraux de Trentinian

Histoire de la Place des Généraux de TrentinianCréée en par l’emprise sur les rues qui la bordent, cette place a été baptisée en hommage à une famille de grands militaires, le général Arthur de Trentinian (1822-1885) et son fils le général Edgard de Trentinian (1851-1942). Il faut dire que dans la famille Trentinian, on est militaire de père en fils. Parmi leurs aïeux, l’un a été chef d’escadron dans l’armée des émigrés puis de l’Empire, et, un autre, colonel de chasseurs, a participé à la guerre de l’indépendance américaine. Si la carrière d’Arthur est moins connue même si on note sa présence en Nouvelle-Calédonie suite au soulèvement canaque de 1878, celle de son fils Edgard a fait l’objet de plusieurs publications. Engagé volontaire à 19 ans lors de la guerre de 70, le jeune officier de Saint-Cyr s’est ensuit illustré au Tonkin puis en Afrique, au Sénégal et, surtout, au Soudan français. Plus jeune général de l’armée française à 47 ans, le général Edgard de Trentinian a, lors de la guerre de 14-18, été engagé en Belgique avant de participer à la bataille de la Marne. Une copie de son buste présent place Maréchal de Lattre de Tassigny a été inaugurée en 2006 à Bamako (Mali).