Rue du Commandant Marchand

Commandant-Marchand

D’abord nommée Villa Eugénie, puis Villa du Redon, cette rue reçut le nom du Commandant Marchand en 1901 du vivant de ce héro des expéditions coloniales. Jean-Baptiste Marchand (1863-1934) s’est d’abord engagé comme simple soldat dans l’Infanterie de Marine. A la sortie de l’école de Saint-Maixent, à 24 ans, il devint officier de tirailleurs sénégalais ce qui lui permit de faire l’essentiel de sa carrière en Afrique. Après avoir participé à la conquête du Soudan français, il a été chargé de la mission “Congo-Nil” pour contester l’hégémonie britannique sur le Nil. Ce fut alors qu’intervint le fameux épisode de Fachoda où troupes françaises et britanniques furent prêtes à en découdre. Finalement, sur ordre du gouvernement la mission Marchand dut évacuer Fachoda pour éviter un conflit entre les deux puissances coloniales. Devenu très populaire, Marchand, désormais colonel a quitté l’armée en 1904. La première guerre mondiale lui a permis de reprendre l’uniforme et ce fut comme général qu’il combattit vaillamment sur tous les fronts – de la bataille de Champagne au Chemin des Dames – malgré ses très nombreuses blessures.