Histoire de la rue Mérimée

Histoire de la rue Mérimée, Paris 75116Cette rue, vraisemblablement créée au début du 19ème siècle, s’appela tour à tour passage des Biches, puis passage des Belles Feuilles avant de recevoir son nom actuel en 1894.

S’il est passé à la prospérité grâce à ses nouvelles, Prosper Mérimée (1803-1870) a été aussi et surtout le premier grand protecteur du patrimoine historique français. Parmi ses nombreuses nouvelles, souvent empreintes d’exotisme, il faut citer Mateo Falcone, Colomba ou Carmen (popularisée par l’opéra de Georges Bizet), des créations qui lui vaudront d’entrer à l’Académie Française en 1844. Nommé inspecteur général des Monuments Historiques en 1834, il se lança dans un grand recensement de tous les édifices de France et confia à son ami Eugène Viollet-le-Duc la restauration de monuments en péril tels que la basilique de Vézelay, Notre Dame de Paris ou la Cité de Carcassonne. En 1978, le Ministère de la Culture lui a rendu hommage en créant “la base Mérimée” qui recense l’ensemble des monuments historiques et, au-delà, le « patrimoine architectural remarquable ».