Rue Jean Giraudoux

Histoire de la rue Jean Giraudoux, Paris XVIeCette rue a été créée en 1836 sous le nom de Pauquet de Villejust puis Pauquet en 1868 jusqu’à ce que, en 1946, elle reçoive le nom de Jean Giraudoux.

Jean Giraudoux est né à Bellac, dans le Limousin, en 1882. Brillant étudiant, il a été reçu à l’Ecole Normale Supérieure en 1903. Il a ensuite mené de front une brillante carrière diplomatique et la littérature mais c’est le théâtre qui a fait sa renommée puisque, entre les deux guerres, il a été le plus grand dramaturge de la scène française. Le déclic est venu de sa rencontre avec l’immense Louis Jouvet qui  a créé toutes ses pièces : Amphitryon 38 en 1929, Judith en 1931, La Guerre de Troie n’aura pas lieu en 1935, Electre en 1937 et Ondine en 1939. Pendant la guerre, il a poursuivi ses travaux littéraires avec L'Apollon de Bellac, Sodome et Gomorrhe et La Folle de Chaillot et a participé, comme scénariste, à des adaptations cinématographiques : La Duchesse de Langeais d’après Balzac pour Jacques de Baroncelli et Les Anges du péché pour Robert Bresson.
Jean Giraudoux est mort à Paris en janvier 1944. Il est inhumé au cimetière de Passy.