Rue Ernest Hébert

Ernest Hébert, La Grandière Immobilier

Cette rue, percée en 1927 lors du démantèlement du bastion 58, un des fameux “fortifs” de l’enceinte Thiers a reçu le nom du peintre Ernest Hébert (1817-1908). Ce dauphinois, Grand Prix de Rome de Peinture d'histoire, a accédé à la notoriété avec le tableau « La Malaria » présenté au Salon en 1850 et exposé au musée d’Orsay. Une belle carrière s'ouvrant à lui, il a partagé son temps entre la France et l'Italie. Très vite il devint un portraitiste recherché de la haute société parisienne du second Empire et de la troisième République, dont il fréquentait les salons. Mais c'est en Italie qu'il a trouvé ses sujets de prédilection en peignant des scènes paysannes empreintes d'un réalisme mélancolique.