Rue Rude

Histoire de la rue Rude, Paris 16Cette rue, qui relie l’avenue Foch à l’avenue de la Grande Armée, a été ouverte en même temps que l’avenue Foch en 1859 sous le nom de rue Neuve.

Elle reçut, en 1867, le nom du sculpteur François Rude (1784-1855).

Ce natif de Dijon, qui lui a consacré un musée, est venu étudier la sculpture à Paris avant de se fixer à Bruxelles où il sculpta ses premiers bas-reliefs pour le palais de Tervuren. Revenu à Paris, il créa plusieurs statues avant de recevoir, en 1833, la commande d’un haut-relief pour l’Arc de Triomphe de l’Etoile.

Il s’agit du Départ des volontaires de 1792 appelé également La Marseillaise qui est son œuvre la plus célèbre. Une pièce commémorative de dix francs a été émise en 1984 à l’occasion du bicentenaire de sa naissance.