Rue Géricault

Histoire de la rue GéricaultCette petite rue d'Auteuil s'appelait rue des Arts avant de recevoir le nom du peintre Théodore Géricault en 1864.

Jean-Louis-André-Théodore Géricault (1791-1824) s'est passionné très jeune pour les chevaux et la peinture. Naturellement, il a commencé à peindre dans l'atelier de Carle Vernet, peintre de chevaux. Passé par les Beaux-Arts, il dut s'exiler en Italie suite à une liaison tumultueuse avec l'épouse de son oncle.

A son retour, entre 1818 et 1819, il entreprit de peindre sur une grande toile un fait divers contemporain : Le Radeau de la Méduse. Scandale à Paris, grand succès à Londres. Géricault, de retour à Paris, s'est alors passionné pour les portraits de fous avant de mourir d'une chute de cheval à 32 ans.