Boulevard André Maurois

André MauroisCette artère, appelée autrefois avenue des Erables, était rattachée à Neuilly jusqu’à ce qu’elle soit annexée à Paris en 1929. Cette partie du boulevard Maillot reçut le nom d’André Maurois peu après la mort de l’académicien en 1967.

L’écrivain André Maurois, Emile Salomon Wilheim Herzog de son vrai nom, était le fils d’un industriel alsacien qui avait choisi, en 1871, de transporter ses usines à Elbeuf pour rester français.

C’est au lycée de Rouen que le jeune Herzog fut l’élève du philosophe Alain. Anglophone et angliciste, il servit pendant la guerre de 14-18 comme officier de liaison auprès de l’armée britannique. Une expérience dont il tira deux romans humoristiques : Les silences du colonel Bramble et Les discours du docteur O’Grady.

Après la guerre, André Maurois produit une œuvre considérable : romans, essais et biographies, un genre dans lequel il excellait.
Entré à l’Académie Française en 1938, il y siégea près de 30 ans.