Rue Galilée

Galileo GalileiD’abord, chemin de Versailles, au 18ème, la partie de cette rue comprise entre la place des Etats-Unis et la rue Vernet, porta de 1849 à 1852, le nom de rue du Banquet en souvenir du grand banquet patriotique de 1848. A l’occasion de sa prolongation en 1864 jusqu'à l’avenue Kléber, la rue reçut le nom Galilée (1564-1642).

Galileo Galilei (son nom en italien) est un physicien et astronome célèbre pour avoir jeté les fondements des sciences mécaniques ainsi que pour sa défense opiniâtre de la conception copernicienne de l’univers. Ses réalisations comprennent le perfectionnement de la lunette astronomique ainsi qu'une amélioration notable au niveau des observations astronomiques comme la possibilité, par exemple, de confirmer les phases de Vénus.

Dans le domaine des mathématiques et de la physique, il a surtout contribué à faire avancer les connaissances relatives à la cinématique et la dynamique.

Ardent défenseur du système de Nicolas Copernic (héliocentrisme), il s'est heurté à de vives critiques émanant des partisans du géocentrisme ainsi qu'à celles de l'Église catholique romaine. Condamné par le Saint-Office pour avoir démontré et publié que la terre tourne autour du soleil et non le contraire, il doit abjurer sa théorie. C’est à l’issue de cette abjuration rédigée par le Saint-Office, qu’on lui prête son fameux aparté : « et pourtant, elle tourne… ».