Avenue et Square Rodin

Histoire de l'Avenue et du Square Rodin, Paris XVIeLe square Rodin a été créé en 1928 à l’emplacement du couvent de l’Assomption qui occupait encore 5 hectares. Ce couvent et l’internat qui y était attaché avaient été créés en 1856 dans la propriété du château de la Tuilerie, un rendez-vous de chasse que François Ier affectionnait pour ses chasses dans la Bois de Boulogne. Quant à la rue du même nom, elle a été ouverte en 1930 entre la rue Mignard et la rue de la Tour.

Dés leur création, la rue et le square reçurent le nom du sculpteur Auguste Rodin (1840-1917). Rodin découvre la sculpture à quinze ans et, malgré la confiance de ses professeurs, échoue à trois reprises à l'entrée des Beaux-Arts. Il est alors engagé comme artisan-praticien dans des ateliers de sculpteurs officiels. En 1864, son 'Homme au nez cassé' est refusé au Salon, et ce n'est qu'en 1975 qu'il y sera exposé. Trois ans plus tard, 'L' Age d'airain' remporte un très grand succès même si on l'accuse, tant la sculpture parait réelle, d'avoir moulé son modèle. Après un deuxième succès, les commandes officielles abondent et Rodin devient artiste mondain. Il réalise aussi des oeuvres monumentales, comme 'La porte de l'Enfer' ou le célèbre 'Penseur' inspirés de l'oeuvre de Dante. En 1900, il organise une rétrospective de son oeuvre lors de l'exposition universelle. C'est la gloire nationale et internationale. Comme par exemple dans 'Le Baiser', Rodin savait donner à ses sculptures un relief vivant et sensuel que certains censeurs trouveront obscène. Ses thèmes littéraires et mythologiques ont ouvert la voie au symbolisme et s'il est resté fidèle à des matériaux traditionnels, il a développé la technique d'assemblage qui sera repris par les sculpteurs du XXe siècle. On ne peut parler de Rodin sans évoquer sa relation tragique avec Camille Claudel dont un film a été tiré.