Avenue Alphand

Cette avenue a été créée en 1903 à l’emplacement d’un dépôt de la Compagnie des Petites Voitures de Paris. Cette compagnie, créée en 1855, est l’ancêtre de nos taxis G7 et de nos sociétés de location de voitures. En effet, elle exploitait principalement des voitures de place hippomobiles que l’on louait à la course ou à l’heure. En 1859, elle comptait déjà plus de  2 000 voitures de place – fiacres, coupés ou cabriolets – et plus de 1 000 voitures de remise que l’on pouvait louer à la journée ou au mois. On pouvait les remiser chez soi, d’où leur nom. La compagnie reçut même le droit exclusif de faire stationner ses voitures de place sur la voie publique à des emplacements privés ; ça ne vous rappelle rien ?
L’avenue reçut en 1907 le nom d’Alphand, inspecteur général des ponts et chaussées. Jean Charles Adolphe Alphand, collaborateur d’Haussmann, a notamment aménagé l’avenue de l’Observatoire, les jardins des Champs-Elysées, le parc Monceau, le bois de Vincennes, le parc Montsouris et le Bois de Boulogne. Le 16ème lui doit également les jardins du Trocadéro aménagés à l’occasion de l’Exposition universelle de 1899.