Rue Saint-Didier

Histoire de la Rue Saint-DidierRue Saint-DidierCette rue a été créée en 1868 à  la place de la rue du Télégraphe. Elle devait son nom à la station du télégraphe Chappe qui y avait été implantée. C’est pendant la Révolution et pour répondre à un besoin de communication “rapide” face aux périls ennemis que Claude Chappe mit au point cet ingénieux système de communication de télégraphe aérien. Les « tours de Chappe » était coiffées d’un mât mobile visible à la jumelle de la tour voisine, distante d’environ 25 km. La ligne Paris-Lille fut ainsi opérationnelle dès 1794 et permit par exemple de transmettre des messages entre ces deux villes en seulement six heures. En 1844, 534 tours quadrillent le territoire français reliant sur plus de 5 000 km les plus importantes agglomérations. Les gros inconvénients du système étaient qu'il ne pouvait fonctionner ni la nuit ni par mauvaise visibilité et qu'il mobilisait beaucoup d'opérateurs.  Et, en 1845, la première ligne de télégraphe électrique installée en France entre Paris et Rouen, sonnait le glas des tours de Chappe.