Rue François Millet

Cette courte rue (92 m) ouverte en 1889 entre l’avenue Théophile Gautier et la rue La Fontaine sous le nom du peintre François Bonvin qui fit l’objet d’un échange avec la rue François Millet dans le 15e arrondissement.
Fondateur de l’école de Barbizon, Jean-François est surtout célèbre pour ses scènes champêtres et pastorales dont le célèbre « Angelus » peint en 1858 mais on lui doit aussi « Les Botteleurs », « Des Glaneuses » « La Tondeuse de moutons » ou « La Bergère ». Bien que catalogué peintre réaliste, Millet a une grande influence sur des impressionnistes tels que Claude Monet, Camille Pissaro et surtout Vincent Van Gogh qui a interprété à sa manière ses scènes rurales avant de fasciner Salvador Dali qui lui a conscré un ouvrage.
Histoire de la rue François Millet Paris 16