Rue Desbordes-Valmore

Marceline_Desbordes-Valmore Cette ancienne rue de Notre-Dame reçut le nom de la femme de lettre Marceline Desbordes-Valmore en 1864, 5 ans après sa mort. Comédienne et chanteuse renommée, elle publia son premier recueil de poésies en 1819.  Considérée comme la plus grande poétesse depuis Louise Labbé, cette romantique eut une très grande influence sur les maîtres de la poésie française moderne que sont Rimbaud et surtout Verlaine.