Rue Boileau

Rue Boileau Paris 16ème Cette ancienne rue des Garennes au XVIIe siècle, allait de l’actuelle rue d’Auteuil à la potence des seigneurs d’Auteuil située à l’emplacement de la place de la Porte de Saint Cloud. Elle devint la rue Boileau en 1792 du nom du poète Nicolas Boileau-Despréaux qui vécut dans cette rue.
Boileau habitait au niveau de l’actuel n° 26 une maison de campagne où il s’était retiré pour soigner son asthme et où il recevait ses amis tels que Racine qui écrivait alors : « Il est heureux comme un roi dans sa solitude ou, plutôt, dans son hotellerie d’Auteuil. »
L’auteur des Satires et des Epîtres, pour ne citer que ses œuvres les plus remarquables, vendit sa propriété en 1709 avant de mourir en 1711 dans le cloître de Notre-Dame.